Le SDAGE 2016-2021

Publié le 12/10/2020

« Un nouvel élan pour l’eau ». Cette ambition a été affichée par les acteurs du bassin Adour-Garonne dans le SDAGE 2016-2021, elle constitue un nouveau départ pour la mise en œuvre de la politique de l’eau.

Le cadre fixé à tous les acteurs de l’eau

L’eau et les milieux aquatiques doivent être protégés pour leurs atouts environnementaux et leurs multiples usages. L’enjeu est de concilier durablement protection de l’environnement et développement d’activités économiques face aux effets prévisibles des évolutions du climat, de la démographie ou encore de l’énergie.

Le SDAGE définit les objectifs attendus de la mise en œuvre des politiques de l’eau, soit 69% de cours d’eau en bon état en 2021. Cet objectif est ambitieux au regard des 43% en bon état en 2015.

Des règles pour y parvenir

Le SDAGE rassemble l’ensemble des règles de gestion permettant d’atteindre les objectifs fixés. Les 4 grandes orientations données au bassin Adour-Garonne sont : 

  1. Créer les conditions de gouvernance favorables 
  2. Réduire les pollutions 
  3. Améliorer la gestion quantitative 
  4. Préserver et restaurer les milieux aquatiques 
    Organisation des acteurs de l'eau : Orientation A - SDAGE 2016 2021
    Réduire les pollutions : Orientation B - 2016 2021
    Maintenir une quantité d'eau suffisante : Orientation C - SDAGE 2016 2021 Ajouter aux raccourcis Default
    Préserver et restaurer les milieux aquatiques : Orientation D - SDAGE 2016 2021
    SDAGE les grands enjeux Ajouter aux raccourcis Default Primary tabs

    Des thématiques transversales sont prises en compte avec les orientations du SDAGE :

    • La lutte contre les inondations, en articulation avec le plan de gestion des risques inondation (PGRI),
    • La stratégie pour le milieu marin, en articulation avec le plan d’action pour le milieu marin (PAMM) de la sous-région marine Golfe de Gascogne,
    • L’adaptation au changement climatique est présente dans l’ensemble des orientations,
    • L’analyse économique permettant d’assurer une efficacité des programmes d’actions à moindre coût, leur acceptabilité sociale et économique, la transparence des flux économiques entre usagers…

    Suivi et mise en oeuvre

    Le tableau de bord du SDAGE rend compte de l’état d’avancement de la réalisation du SDAGE. Il permet  de piloter les programmes d’actions réalisés dans le domaine de l’eau.
    Le suivi du PDM est assuré par un bilan intermédiaire du PDM. Il décrit l’état d’avancement de sa mise en œuvre, trois ans après son approbation, soit en décembre 2018.

    Synthèses état des lieux par sous-bassins