• Changement climatique

Le changement climatique sur le bassin

Publié le 14/10/2020

Le changement climatique est déjà une réalité dans le grand Sud-Ouest. Or la hausse des températures impacte l’eau, la biodiversité et nos modes de vie. L’agence de l’eau se mobilise avec les acteurs des territoires pour s’adapter au mieux.

Les prévisions pour 2050

+ 2 °C d'augmentation de la température de l'air

-20 à -40 % des débits des rivières

1,2 milliard de m3 déficit entre besoins et ressources en eau de surface

Du diagnostic au plan d'action

Face au changement climatique, pour s’adapter et protéger notre ressource en eau, nos territoires et notre qualité de vie, des solutions sont déjà identifiées et des actions mises en place.
Mais il faut encore intensifier les efforts et agir de manière plus cohérente avec des objectifs communs. L’état des connaissances scientifiques a été mis à disposition dès 2014, puis un plan d’action a été adopté par le comité de bassin Adour-Garonne en 2018. 

Identifier les risques...

Un diagnostic de la vulnérabilité des territoires du bassin face au changement climatique a été mené grâce à 7 indicateurs qui sont autant d’enjeux majeurs pour la gestion de l’eau : 

  • disponibilité en eau (superficielle et souterraine), 
  • risque de sécheresse du sol, 
  • qualité de la ressource en eau, 
  • fragilisation des milieux aquatiques et de la biodiversité,
  • risque d’inondations, 
  • risque de submersion marine,
  • risque d’érosion côtière.

... Pour mieux les prévenir et s'adapter 

Le Plan d’adaptation au changement climatique (PACC) a été largement débattu avec les acteurs concernés, puis rédigé en un panel de solutions à mettre en œuvre.

Des aides pour inciter à s'adapter 

Industriels, collectivités, établissements publics ou parapublics, agriculteurs… Tous les acteurs sont concernés par le changement climatique !
Face à l’urgence et à l’ampleur du défi climatique, des solutions existent : lutte contre le gaspillage, renaturation des cours d’eau, agro-écologie...
L’agence de l’eau les financera en priorité puisque plus de 50% du montant des aides de son programme d’intervention doit contribuer à des mesures d’adaptation au changement climatique (120 M€ en 2019).

Adour-Garonne

Le saviez-vous ?

Un territoire résilient face au changement climatique, est capable de faire face aux différents traumatismes qui découleront de ces évolutions, mais aussi de s’en relever par la suite.

Vous allez aimer