Liens de partage
  • Aides

France Nation Verte

Publié le

Avec le Fonds vert, l’Agence de l’eau, opérateur de l’État en matière environnementale, accompagne de nouveaux projets au service de la transition écologique des territoires.

Lancé en janvier dernier, le fonds vert, doté de 2 milliards d’euros de crédits, doit permettre d’accélérer la transition écologique au niveau local. Déconcentrés au niveau des préfectures, ces crédits sont destinés à financer des projets portés par les collectivités territoriales et leurs partenaires dans les domaines de la performance environnementale, de l’adaptation du territoire au changement climatique et de l’amélioration du cadre de vie.

Les  Préfets de Région vont déléguer auprès de l’Agence, les crédits régionaux relatifs à la renaturation des villes et villages et à l’ accompagnement de la stratégie nationale biodiversité (SNB 2030). Il s’agit pour l’Agence d’un positionnement sur des sujets majoritairement nouveaux mais proches de ses domaines de compétence habituels.

La renaturation des villes et villages

La renaturation des villes est porteuse de multiples effets bénéfiques sur la qualité de vie et l’atténuation des effets du changement climatique. Pour cette mesure très attendue des citoyens sont éligibles :

  • Les projets de renaturation des sols et espaces urbains portant par exemple sur la création et la gestion écologique de parcs et jardins, la végétalisation des espaces publics, le développement de l’agriculture urbaine…
  • Les projets concernant la présence de l’eau et des milieux aquatiques en ville comme la restauration du réseau hydrographique, des zones humides ou des zones d’expansion des crues
  • Les projets de végétalisation des toitures et façades des bâtiments et équipements publics.

L’accompagnement de la stratégie nationale biodiversité (SNB)

L’accompagnement de la stratégie nationale biodiversité a pour objectif d’enrayer le déclin de la biodiversité par le soutien de projet concernant :

  • La mise en œuvre de la stratégie nationale pour les aires protégées ;
  • La protection des espèces  dont la protection des insectes pollinisateurs, de la faune et de la flore sauvages menacées (PNA)…
  • La réduction des pressions par la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, la dépollution dont lutte contre les plastiques, les macro-déchets et le retrait des navires abandonnés ;
  • La restauration écologique par des actions de restauration de la continuité écologique, de création de mouillages écologiques, la préservation des sols forestiers ou encore la mise en œuvre de démarche paysagère à visée de protection de la biodiversité.

Pour plus d’informations

Vous pouvez consulter le site du ministère ou le site aides et territoires.

Vous référez aux cahiers d’accompagnement thématiques :

Les demandes d'aides doivent être déposées sur la plateforme unique démarches simplifiées.

« Interviews FONDS VERT »

Vous allez aimer