Liens de partage
  • Agriculture
  • Usages de l'eau
  • Biodiversité
  • Consommation de l'eau

Jour 3 : la Garonne au cœur de la gestion de l'eau

Publié le 24/06/2022

Pour ce troisième jour nos jeunes aventuriers vont découvrir les ouvrages qui permettent la gestion de l'eau d'un territoire notamment pour les usages domestiques mais aussi des espaces naturels périurbains.

kayak Odyssy2022

Pour traiter les eaux usées : direction la STEU de Carbonne-Marquefave

Que deviennent les eaux usées ?

Question essentielle pour un bon fonctionnement collectif, le traitement des eaux usées est l'affaire de spécialistes.

Les STEU (Stations de Traitement des Eaux Usées) permettent de dépolluer les rejets domestiques avant la réintroduction de l'eau épurée dans le milieu naturel.

La station de Carbonne-Marquefave possède une capacité de traitement de 6 000 équivalents-habitants, l'unité de mesure utilisée pour dimensionner les stations.

En découvrir davantage sur le fonctionnement de cette station d'épuration : ICI

Le canal multi-usages : visite du canal saint Martory

Canal de 71 km alimenté par les eaux de la Garonne, destiné à l'irrigation dans les coteaux de l'Ouest toulousain. Il permet aujourd'hui divers usages (irrigation, mais aussi eau potable, soutien d'étiage, industrie et énergie, base de loisirs).

Il comprend une prise d’eau unique sur la Garonne. Grâce au développement d’un important réseau secondaire (330 km), il constitue aujourd’hui un véritable système hydraulique approvisionnant en eau un secteur situé en rive gauche de la Garonne depuis Saint-Martory jusqu’à Toulouse.

L’eau fournie est actuellement destinée à :

mais aussi :

  • la sécurité incendie industrielle (Boussens, Portet sur Garonne et Toulouse),
  • l’alimentation de lacs d’agrément (Toulouse Reynerie, Tournefeuille La Ramée, Fonsorbes, Plaisance du Touch, Peyssies …)
  • et la production d’électricité équivalent aux besoins d’environ 4 400 foyers.

(source Réseau31)

Découverte de l'agroécologie et des supers pouvoirs du sol

"Entendre les vers de terre c'est bon signe"

Thomas et Florian sont maraichers et ils pratiquent l'agroécologie notamment le travail du sol.

Un sol riche en matière organique permet de diminuer le besoin en eau des cultures et les engrais.

Pour en découvrir davantage sur cette exploitation et leurs bonnes pratiques, c'est ICI

La Réserve naturelle de la confluence Garonne-Ariege : un espace préservé aux portes de Toulouse

Découverte de la Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège et ses enjeux en termes de biodiversité et de protection de la ressource en eau.

Pour en découvrir davantage sur cette zone préservée et les bénéfices pour la ressource, c'est ICI

Action écocitoyenne : séquence d'arrachage de Renouée du Japon

Présente le long des grands fleuves cette herbe géante à larges feuilles est une plante exotique envahissante qui se propage extrêmement rapidement. La Réserve naturelle de la Confluence n'y échappe pas.

Mais que lui reproche t-on ? En colonisant les espaces naturels, notamment les ripisylves la Renouée empêche les essences locales de se développer et de jouer leur rôle de retenue de la berge. Pour contenir son développement, 4 séquences annuelles d'arrachage sont organisées.

Nos jeunes aventuriers sont venus prêter mains forte !

Navigation jusqu'au village de l'eau /prairie des filtres de Toulouse

Deuxième navigation, cette fois-ci par 2, en kayak.

Direction la prairie des filtres de Toulouse avec près de 10 km à parcourir.

L'occasion pour certains de participer à l'action éco-citoyenne en utilisant l'application Plastic Origins de Surfrider pour répertorier les macro-déchets de la Garonne et ainsi identifier les sources de pollution.

En immersion J3 : paroles des aventuriers

Vidéo « [Odyssy 2022] Traitement des eaux usées »

Vidéo « [Odyssy 2022] Direction Toulouse ! »

Vidéo « [Odyssy 2022] Sport Spirit »