Information

  • Changement climatique

Bassin Adour-Garonne

Lancement du projet OECS "Observations des Eaux continentales par des Citoyens et des Satellites"

Publié le 26/04/2021

Porté par le CNES et soutenu par l'Agence, le projet OECS a pour objectif de sensibiliser le public à la problématique de la ressource en eau par un principe de mesure accessible à tous : la lecture de règles installées sur des lacs, fleuves et rivières.

Première règle installée sur le lac de Muret !

Projet à vocation pédagogique, scientifique et citoyenne, ce sont les lycéens de Muret qui ont eu le privilège d'installer la première règle du bassin Adour-Garonne au lac du Four de Louge à Muret le 17 mai.

 

Lycéens du lycée Charles de Gaulle de Muret

Le projet OECS

C'est une approche ‘Science Citoyenne’ pour sensibiliser le public à la problématique de la ressource en eau.

L'idée ?
Rendre accessible à tous la lecture de règles qui seront installées sur les lacs, rivières et fleuves du territoire.

Ce projet s’appuie sur une initiative Américaine LOCCS, il permet de rendre visible les impacts du changement climatique à une échelle locale en lien avec les ressources naturelles disponibles et les fluctuations des stocks en eau.

 

Comment ça marche ?
Lorsqu’un citoyen se trouve à proximité d’une règle, il peut scanner, à l’aide de son téléphone portable, le flash code de la règle. Il est alors connecté directement au site internet du projet (sur la page relevés) et il peut fournir l’information de hauteur d’eau lue sur la règle en indiquant la date et l’heure. Cette méthode permet un suivi dans le temps du niveau d’eau grâce aux citoyens. Ceux-ci peuvent en se reconnectant sur le site du projet suivre l’évolution du niveau et de l’état des ressources naturelles de leur fleuve, lac et rivière favoris.

A terme, ce seront 50 règles qui seront installées sur le territoire en 3 ans.

 

En lien avec le satellite SWOT
Parallèlement à cette approche participative, l'objectif est d'aider à la validation des données.
Ces actions seront conduites en relation avec l’orbite du satellite Franco-Américain SWOT, qui en 2022, fera des mesures tous les jours pendant 3 mois sur notre territoire. Ces règles permettront de collecter des données terrain sur les fleuves et lacs pour qualifier et quantifier la précision des mesures.

 

 

Satellite SWOT