• Usages de l'eau
  • Biodiversité
  • Changement climatique
  • Qualité de l’eau

Les visites d'Odyssy 2021

Publié le 20/07/2021

Pendant 4 jours nos nouveaux ambassadeurs de l'eau sont partis à la découverte de l'eau du grand Sud-Ouest et plus particulièrement du gave de Pau.
Un périple à la fois sportif, d'aventure et de découvertes sur l'eau et ses enjeux.
Retrouvez ici les visites emblématiques d'ODYSSY 2021

Bassin versant de l'Adour

Le gave de Pau, qui accueille cette 1ère édition, est un affluent de l’Adour, cœur d’un des 7 bassins versants de l’Adour Garonne, entre Pyrénées et océan Atlantique.

C’est un territoire de plus en plus attractif, une terre de contraste qui recouvre une grande diversité d’activités économiques et culturelles.

Quelques faits & chiffres :

  • 17000 km2
  • 1 080 000 habitants (2019)
  • Principaux cours d’eau : Adour, Midouze, gaves de Pau et d’Oloron, Nive
  • Départements : Gers, Landes, Pyrénées Atlantique, Hautes-Pyrénées

Aux sources du Gave de Pau

Le gave de Pau est un drôle de cours d’eau qui, entre Occitanie et Nouvelle Aquitaine, parcourt 190,7 km avant de se jeter dans l’Adour et ne cesse de changer de nom : sur la carte, il s’appelle successivement Gave de Gavarnie, Gave de Pau et du Lavedan, Ousse, Gave de Pau à nouveau puis Gaves réunis…

A sa source la plus en amont, dans le cirque de Gavarnie, c’est une rivière de montagne abondante. Plus bas dans la vallée, il devient rivière à saumons.

Pendant 4 jours, nos ambassadeurs de l'eau vont le parcourir jusqu’à Pau pour découvrir son histoire et mettre en lumière tous les efforts engagés pour le protéger, préserver nos ressources en eau et notre territoire.

Le cirque de Gavarnie

Quel cadre exceptionnel pour le GRAND DEPART de nos aventuriers de l'eau : dans les Hautes-Pyrénées, au cœur du Parc naturel des Pyrénées, à plus de 1200 mètres d’altitude et avec vue imprenable sur le cirque de Gavarnie !

Ce cirque glaciaire, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, est une authentique merveille de la nature, façonné au cours de millions d’années : ses calcaires ont été retournés et soulevés jusqu’à plus de 3000 mètres et l’eau des glaciers a fait son œuvre.

    Le saviez-vous ?

    Cirque de Gavarnie

    Son point culminant est le pic du Marboré à 3248 mètres
    La cascade de Gavarnie, à la source du gave de Pau, est haute de 422 mètres
    Sous la ligne de crête, frontière avec l’Espagne, on observe plusieurs glaciers reliques
    La brèche de Roland est une curiosité géologique et site légendaire… Cette entaille est-elle l’œuvre de l’eau ou celle du neveu de Charlemagne et de son épée Durandal ?

    La centrale hydroélectrique de Pragnères

    Découverte de la centrale hydroélectrique EDF de Pragnères le long du gave de Pau.

    Mise en service en 1953, cette installation est la plus complexe et la plus puissante des Pyrénées :

    • + de 30 prises d’eau
    • Un réservoir principal à Cap-de-Long à 2160 mètres d’altitude
    • Une capacité de stockage de 78 millions de m3
    • 40 km de galeries
    • 195 MW en 3 minutes

    A la fonte des neiges, quand l’eau excède les besoins, l’eau de la rive gauche, une fois turbinée à la centrale, est remontée dans des réservoirs de stockage, rive droite, par une station de pompage.

    Des prouesses techniques qui fait de l’eau une formidable productrice d’énergie électrique !

    Le 2 juillet 2021, la centrale a inauguré sa nouvelle turbine !

    Décharge de Beaucens

    L’ancienne décharge de Beaucens : un remarquable exemple de mobilisation citoyenne pour la préservation de l’eau et la protection de l’environnement !

    Cette décharge d’ordures ménagères se situait dans le lit majeur du gave de Pau en zone inondable
    En octobre 2012 et juin 2013, des crues ont entrainé la pollution du lit et des berges par près de 30 000 tonnes de déchets sur plusieurs dizaines de kilomètres… et jusqu’à l’océan.

    Octobre 2012 - en une journée, 500 bénévoles ont ramassé 19 tonnes de déchets sur 4 kilomètres.

    En 2014 : compte tenu de l'impact environnemental, paysager et touristique pour la vallée, la suppression de la décharge a été décidée. 

    L’Agence a aidé ce projet de 4,5 M€ aux côtés des collectivités locales pour le bien-être des habitants et leur mise en sécurité.

     

    Pour découvrir les enjeux autour du lien TERRE-MER c'est ICI

    Visite de Bérangère Abba au lac vert d'Agos Vidalos

    Lac vert d’Agos-Vidalos : un projet de renaturation innovant et ambitieux !

    Détruit lors de la crue de juin 2013, ce complexe aquatique en plein air va connaître une nouvelle vie.

    Un projet de renaturation va transformer cette base de loisirs de 8,7 hectares en outil de lutte contre les crues : une fois les installations démantelées, une brèche dans la digue permettra au gave de Pau de s’y étendre lors de montées des eaux et une zone humide sera créée.

    Une opération exemplaire menée en partenariat avec la fondation des pêcheurs.

    Plus de liberté pour la rivière et les espèces qui dépendent, telles la loutre ou le saumon de l’Atlantique !

     

    Bérangère Abba -secrétaire d'Etat auprès de la Ministre de la Transition écologique, chargée de la biodiversité- est venue saluer l'initiative Odyssy qui mélange et réconcilie les enjeux environnementaux.

    L'occasion également de découvrir le site en cours de renaturation en faveur des milieux et de la biodiversité.

     

    Conférence Gilles Boeuf - Biodiversité : les causes de son érosion

    Conférence champêtre à l'occasion de laquelle Gilles Bœuf -ancien Président du Muséum national d’histoire naturelle- nous parle de vivant, de biodiversitéet d'eau bien sûr.

    Il explique notamment les 5 raisons de l’effondrement du vivant :

    • destruction
    • pollution
    • surexploitation
    • dissémination
    • changement climatique

    La chèvrerie Henri IV

    Pour cette visite-découverte, un peu d’histoire, des traditions, beaucoup de passion… et des bonnes pratiques pour la préservation de l’eau !

    Cette ferme fut le terrain de jeu d’un jeune Béarnais qui deviendra plus tard… le roi Henri IV !

    Un autre jeune Béarnais qui y élève des chèvres et maintient la tradition des fromages de terroir. Des produits d’exception !

    En pratique, c'est une ferme exemplaire -zéros phytos, gestion durable de l’eau, fertilisation et actions en faveur de la biodiversité-, des techniques de culture simplifiées et une labellisation « Haute valeur environnementale ».

    La station d'épuration de Baudreix

    Une leçon de traitement de l’eau à la station d’épuration de Baudreix dans les Pyrénées Atlantiques.

    Dernière visite pour nos ambassadeurs de l'eau.

    Cette station, qui repose sur le principe d’épuration « par boues activées en aération prolongée », est le système d’assainissement le plus important du Pays de Nay. En 2018, des travaux ont permis d’étendre sa capacité et d’y raccorder trois nouvelles communes.

    Quelques chiffres :

    • 26 communes sur 223 km2 et environ 25 000 habitants
    • 4000 abonnés domestiques, des entreprises d’une zone industrielle et deux supermarchés, deux établissements scolaires
    • Sa capacité d’épuration est de 20 000 EH (équivalent-habitant)

    Le stade Eaux vives Bizanos-Pau : le grand final !

    D’envergure internationale, ce complexe novateur a pour vocation de rendre les sports d’eaux vives accessibles à tous tout au long de l'année.

    Alimenté par le gave de Pau, c'est un plan d'eau de 5 000 m2 qui accueille plus d’une quinzaine de compétitions par an.

    Pour Odyssy et nos ambassadeurs de l'eau, c'était l'occasion d'une rencontre avec Tony Estanguet -triple champion olympique de Kayak et co-président du comité d'organisation de Paris 2024- pour le coup d'envoi de la grande finale en rafting !

    Nos partenaires de l'éducation à l'environnement se sont, quant à eux, retrouvés au village de l'eau pour des animations aux enjeux environnementaux ouvertes à tous.