Liens de partage

#109 - En bref - Projet OECS

N°109 - Juin 2021

Porté par le CNES et soutenu par l’Agence, il se déploie sur le bassin.

PROJET OECS : PREMIÈRE RÈGLE INSTALLÉE À MURET

En fin d’année 2020, les règles graduées pour instrumenter les plans d’eau étaient en cours de fabrication. Le temps est maintenant venu de les mettre en place : une première règle permettant de mesurer la hauteur d’eau a été installée par les élèves du lycée Charles de Gaulle de Muret, au lac du Four de Louge. Chacun peut désormais constater les effets du changement climatique en observant les hauteurs d’eau et les variations, à une échelle locale, des stocks en eau et des ressources disponibles.

Suivi citoyen

Tout citoyen peut aussi participer au suivi. Lorsqu’il passe à proximité d’une règle, il suffit de scanner le flash code de celle-ci, à l’aide de son téléphone portable. Il est alors renvoyé sur le site internet du projet (page relevés) et peut fournir l’information de hauteur d’eau lue sur la règle, en indiquant la date et l’heure.  Il est prévu d’installer 50 règles sur le territoire, en 3 ans.

Lien terrain-espace

Au-delà de l’approche participative, il s’agit bel et bien d’aider à valider les données. Les règles déployées doivent permettre de collecter des données terrain sur les fleuves et lacs du territoire, pour qualifier et quantifier la précision des mesures spatiales. Dès 2022, ces actions seront en effet conduites en lien avec l’activité du satellite Franco-Américain SWOT. L’instrument fera des mesures tous les jours pendant 3 mois sur le bassin Adour-Garonne.