Liens de partage

Information

  • Biodiversité
  • Changement climatique
  • Qualité de l’eau

Bassin Adour-Garonne

Journée mondiale des zones humides

Publié le 12/01/2022

#JMZH 2022
Le 2 février 2022 : journée mondiale des zones humides

zone humide en Charente

L’eau est indispensable à la vie

L'eau est essentielle aux êtres vivants, aux milieux, aux écosystèmes et aux sociétés humaines.

Les zones humides, comme leur nom l’indique, sont gorgées d’eau, temporairement ou en permanence.

Qu’elles soient continentales ou littorales, d’eau douce ou d’eau salée, voire artificielles, les zones humides restent vulnérables et souvent menacées de destruction. Leur protection est prioritaire, tant leur rôle dans l’atténuation des phénomènes liés au changement climatique, mais aussi dans la réponse efficace à la demande croissante en eau, apparaît stratégique.

Eponge, amortisseur de crue, filtre, bouclier...

Les zones humides, quelle que soit leur forme et leur étendue, partagent le point commun d’avoir des eaux peu profondes, présentes de manière permanente ou temporaire.

Elles sont l’une des principales solutions fondées sur la nature et  jouent un rôle majeur dans le cycle de l’eau : véritables éponges, elles stockent l'eau en période d'inondation et la restitue en période de sécheresse.

Les tourbières et les petites zones humides en tête de bassin versant vont avoir un rôle d’éponge, là où les prairies humides et les forêts alluviales vont avoir un rôle d’amortisseurs de crues. De leur côté, les roselières jouent un rôle de filtre tandis que les lagunes, les mangroves et les marais littoraux sont un bouclier efficace contre la submersion marine.

Dans de nombreux territoires, ces zones humides sont fragilisées et se réduisent. Leur protection et leur restauration représentent un outil majeur d'atténuation des phénomènes du changement climatique grâce au stockage de carbone et à leur rôle de filtre et de régulation.

 

Vitales pour nos territoires, les zones humides nous rendent de nombreux services :

  • Stockage et régulation de l'eau : 1m2 de zone humide = jusqu'à 1000 litres d'eau stockée.
  • Purification de l'eau : filtre naturel, stockage du carbone. L'épuration naturelle permet une économie de 2 000 € par hectare et par habitant.
  • Réservoir de biodiversité : 19 000 espèces dépendent des zones humides dont 50% des oiseaux.

 

zone humide en montagne
Végétation typique de zone humide de montagne aux abords du Lac de Cap-de-Long près de Saint-Lary dans les Hautes-Pyrénées
Lac et tourbières de Vernols dans le Nord-Est du Cantal
Lac et tourbières de Vernols dans le Nord-Est du Cantal

Sensibiliser, restaurer, agir

La journée mondiale des zones humides, le 2 février, est l’occasion de souligner les avantages et services rendus par les zones humides, espaces entre terre et eau, face au changement climatique.

Mobilisons-nous pour préserver les zones humides : les événements près de chez vous !

Le thème de la journée mondiale des zones humides 2022 est : Agir pour les zones humides, c'est agir pour l'humanité et la nature

https://www.worldwetlandsday.org/fr/

De nombreux événements sont prévus dans le bassin Adour-Garonne. Voir la carte :

http://www.zones-humides.org/agir/ramsar-et-la-journee-mondiale-des-zones-humides/espace-visiteurs-carte

Vidéo « Les lacs du Médoc, des trésors de biodiversité »

Vidéo « L'effacement de l'étang de la Monnerie »

Préservation et restauration des zones humides dans le bassin Adour-Garonne

A l’échelle du Grand Sud-Ouest, l’Entente pour l’eau a décidé d’un plan d’actions ambitieux pour la protection des zones humides, sur 10 ans (2020 – 2030). Plusieurs volets sont concernés par ce dispositif :

  • renforcer la connaissance par des inventaires
  • assurer leur prise en compte effective dans les projets d’aménagement
  • intégrer leur protection à travers différents documents stratégiques
  • décliner la séquence « ERC » : éviter réduire compenser
  • valoriser le rôle de l’agriculture dans leur gestion
  • restaurer leurs fonctionnalités au travers d’appels à projets ciblés

Vidéo « Les zones humides du bassin Adour-Garonne »

L’appel à projets relatif à la « restauration des zones humides de têtes de bassins versants » lancé en 2020, conjointement par l’agence de l’eau Adour-Garonne, les Régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Auvergne Rhône-Alpes, a mobilisé 79 candidatures.

42 lauréats ont ainsi pu être retenus par les membres de l’Entente pour la réalisation de 15 M€ de travaux sur 4 ans (2021-2024) qui concerneront plus de 3 000 ha de zones humides, soit 6 fois plus que les objectifs initiaux.

Jusqu’à 30 Millions de m3 d’eau seront ainsi stockés et sécurisés.

Tout savoir sur les zones humides du bassin ?

Découvrez la nouvelle plaquette sur les zones humides du bassin :